Les services interdits sont les suivants :

 

  • Ceux vendant de l’alcool.
  • Ceux vendant de la viande illicite.
  • Ceux utilisant de la musique.
  • Ceux qui encourage la mixité comme les chichas.
  • Ceux autorisant la taille des sourcils et de la barbe.
  • Ceux vendant des habits non conformes à la législation islamique.
  • Ceux faisant l’apologie des sectes en tout genre.
  • Ceux faisant de la publicité direct ou indirecte à des médecins :
  •        Article 19 (article R.4127-19 du code de la santé publique)
     La médecine ne doit pas être pratiquée comme un commerce.
    Sont interdits tous procédés directs ou indirects de publicité et notamment tout aménagement ou signalisation donnant aux locaux une apparence commerciale.