Temps de lecture : 4 minutes

Qu’est ce que la nuit du destin (Laylat al-Qadr) ?

« Nous l’avons certes, fait descendre (le Coran) pendant la nuit d’Al-Qadr. Et qui te dira ce qu’est la nuit d’Al-Qadr ? La nuit d’Al-Qadr est meilleure que mille mois. Durant celle-ci descendent les Anges ainsi que l’Esprit,par permission de leur Seigneur pour tout ordre. Elle est paix et salut jusqu’à l’apparition de l’aube. » [sourate Al-Qadr : 1-5]

 

Abu Huraira a rapporté que le messager d’Allah (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit :

« Ramadan vous est venu – un mois béni. Allah vous a rendu obligatoire son jeûne. Pendant ce mois, les portes de ciel sont ouvertes, les portes du Feu de l’enfer sont fermées et les mauvais djinns sont enchaînés. À Allah appartient une nuit (de ce mois), qui est meilleure que mille mois. Quiconque est privé de son bien, a été privé (de tout le bien) » 

Ce hadith est rapporté par Ahmad et An-Nasa’i. Voir la vérification d’Ahmad Sakir du Musnad (n°7148) et Sahih At-Targhib wat-Tarhibde shaykh Al-Albani (1490) de même que Tamam-ul-Manna (395)

La meilleure nuit du mois de Ramadan est la Nuit d’Al-Qadr, selon la parole du prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) :

« quiconque accomplit la prière de la nuit, la Nuit d’Al-Qadr avec une foi ferme et en cherchant la récompense, tous ses péchés passés lui seront pardonnés. »

Rapporté par Al-Bukhari, Muslim et d’autres d’après la narration d’Abu Huraira et par Ahmad (5/318) d’après la narration de ‘ Ubadah Ibn As-Samat.

Quand est-ce que la nuit du destin apparaît ?

La Nuit d’Al-Qadr apparaît dans les dix dernières nuits de Ramadan pendant une nuit impaire (c’est-à-dire 21e, 23ème, 25ème, 27ème ou 29ème). Cependant les savants diffèrent quant à savoir si elle est fixée à une de ces nuits impaires chaque année ou si elle change chaque année à une nuit impaire différente. 

Voici la parole du prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) qui va en ce sens  :

« cherchez la Nuit d’Al-Qadr dans les dix dernières nuits de Ramadan. » [Al-Bukhari et Muslim]

Et elle survient dans une des nuits impaires plus probablement que sur les autres nuits, selon la parole du prophète (prières et bénédictions d’Allah sur lui) :

« cherchez la Nuit d’Al-Qadr dans les nuits impaires des dix dernières nuits de Ramadan. »[Al-Bukhari]

Et elle est plus proche des sept dernières nuits, selon le hadith d’Ibn ‘ Umar que :

« Quelques hommes des compagnons du messager d’Allah ont vu la Nuit d’Al-Qadr en rêve pendant les sept dernières nuits (de Ramadan). Donc le Prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit :

« je vois que tous vos rêves s’accordent qu’elle (la Nuit d’Al-Qadr) est dans les sept dernières nuits. Ainsi quiconque veut la chercher, qu’il la cherche dans les sept dernières nuits. » [Al-Bukhari et Muslim]

Et c’est aussi basé sur le hadith de Muslim d’Ibn ‘ Umar que le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a dit :

« cherchez-la dans les dix dernières nuits. Mais si l’un d’entre vous faiblit ou en est incapable, qu’il ne laisse pas les sept (dernières) nuits. »

Elle est sur la vingt-septième nuit de Ramadan selon l’avis le plus fort. Une majorité de ahadith montrent cela, y compris le hadith d’Ibn Zurr Hubaysh qui a dit :

« J’ai entendu Ubay ibn Ka’b dire quand on lui a rapporté que ‘ Abdullah Ibn Mas’ud a dit : Quiconque accomplit la prière de la nuit (chaque nuit) pendant l’année trouvera la Nuit d’Al-Qadr. »

Il (Ubay ibn Ka’b) dit : « Qu’Allah lui fasse miséricorde, son intention consistait en ce que les gens ne (deviennent pas paresseux) et comptent seulement (sur une nuit). Par Celui en dehors de qui il n’y a pas de divinité digne d’adoration, c’est en effet pendant Ramadan. »

Et par Allah je sais quelle nuit c’est. C’est la nuit dans laquelle le messager d’Allah nous a commandé d’accomplir la Prière nocturne. Elle est la vingt-septième nuit. Elle se reconnaît au fait que le soleil se lève le le matin en brillant sans rayons. » [ Rapporté par Muslim et d’autres référencé dans Sahih Abi Dawud (1247) ]. 

Ses signes

Cheikh Al-‘Otheymîn -qu’Allah lui fasse miséricorde- dit dans Ach-Charh Al-Moumti’:

Les signes comparatifs :

  • La force de la luminosité cette nuit-là (et ce signe-ci on ne peut le sentir dans les villes)
  • L’apaisement: c’est-à-dire l’apaisement des coeurs et de la poitrine pour le croyant car il (y) trouve un repos et un apaisement lors de cette nuit-là plus grand que lors des autres nuits
  • Les vents y sont immobiles
  • Le rêve: il se peut qu’Allah fasse voir à une personne en rêve comme cela est arrivé à certains Compagnons
  • La saveur: l’individu trouve une saveur à la prière nocturne plus grande que lors des autres nuits

Les signes consécutifs :

  • Le soleil se lève le matin après la Nuit du Destin sans rayons … il est pur

Annotation de Cheikh Ach-Chinquîtî:

La cause de cela – et Allah est Le plus savant- est que les Anges montent après le Fajr vers le ciel après qu’ils aient été sur Terre et donc voilent (couvrent) les rayons du Soleil car Allah a informé du fait que les Anges descendent lors de la Nuit du destin.

Parmi les signes authentiques :

1- Elle se situe dans les dix derniers jours [du mois de Ramadan].

2- Elle se trouve plus précisément dans les 10 derniers jours impairs.

3- La nuit du destin n’est ni chaude, ni froide, plutôt douce et harmonieuse.

4- Les anges sur terre sont plus nombreux que le nombre de pierres.

5- Le matin de la nuit du destin, le soleil se lève sans rayonnement tel une écuelle jusqu’à ce qu’il se lève.


Parmi les faux signes :

1- Les chiens n’aboient pas.

2- Les ânes ne braient pas.

3- L’eau de la mer est suave et onctueuse.

4- Les arbres plient leurs branches par crainte d’Allah `azza wa jall.

5- On voit la lumière dans les lieux ténébreux.


Titre: Le guide du savoir
Auteur: Cheikh Abd al-Aziz bn Muhammad as-Sadhan
Pages: 79-80
Maison d’édition: Sabil
Retranscription: Umm Sâlih

Ce que l’on doit faire durant cette nuit

Le musulman doit invoquer beaucoup pendants les nuits dans lesquelles la nuit d’Al-Qadr est cherchée. Et il doit invoquer avec ce que le prophète (salallahu ‘alayhi wa salam) a enseigné à ‘Aisha (radiallahu ‘anha), quand elle lui a demandé :
« Et si je sais sur quelle nuit la nuit d’Al-Qadr arrive, que dois-je dire ? »
Donc il a dit :

 « Dis : ô Allah, en effet Tu es le Tout-Pardonneur. Tu aimes le pardon, alors pardonne-moi. » (« Allahumma Innaka ‘Afuwwun Tuhibbul-‘Afwa Fa’affu ‘anni »). Rapporté par At-Tirmidhi et Ibn Maja avec une chaîne authentique.

Ibn Kathir a dit :

« Il est recommandé d’invoquer beaucoup à tout moment et plus que cela pendant le mois de Ramadan, les dix derniers jours et les jours impairs. Et on recommande fortement d’augmenter l’invocation avec cette supplication : « Ô Allah tu es certes Celui qui efface les péchés, tu aimes effacer les péchés alors efface mes péchés»

Tafsir Ibn Kathir : 8/472

Les pieux prédécesseurs de cette Umma s’appliquaient à allonger la prière la nuit. As-Sa’ib Ibn Yazid a dit :

« ‘Umar Ibn Al-Khattab a ordonné à Ubay ibn Ka’b et Tamim Ad-Dari de diriger les gens dans la prière avec onze raka’at. Le lecteur récitait cent versets, au point que nous devions nous appuyer sur des bouts de bois en raison de la longue position (debout). Et nous ne nous arrêterions qu’à l’approche du Fajr. »  Voir Al-Muwatta : vol. 1, pg 154

‘Abdullah Ibn Abi Bakr a rapporté: « J’ai entendu mon père (c’est-à-dire Abû Bakr) dire :

« Pendant Ramadan, nous finissions (la prière de nuit) tard et nous pressions les domestiques pour présenter la nourriture (du suhur) de peur que le Fajr ne vienne. » Aussi dans le Muwatta de l’imam Malik : vol. 1, pg. 156


Selon Shaykh ‘Abdullah Ibn Salih Al-Fawzan :

Il y a deux luttes de l’âme auxquelles le croyant fait face pendant Ramadan : la lutte dans la journée avec le jeûne et la lutte la nuit avec le qiyam (prière de nuit). Ainsi, quiconque combine ces deux et remplit leurs droits, alors il est parmi les patients – ceux desquels Allah dit : « les endurants auront leur pleine récompense sans compter » [sourate Az-Zumar : 15]

Ces dix jours sont la dernière partie du mois et les actions d’une personne ne valent que par leur fin. Et peut-être, il rencontrera la nuit d’Al-Qadr, debout dans la prière pour Allah et aura ainsi tous ses péchés passés pardonnés.

Et il faut inciter, animer et persuader sa famille d’accomplir les actes d’adoration, particulièrement dans ces grands moments que ne néglige que celui qui a été privé. Ce qui est plus incroyable est que tandis que les gens accomplissent la prière et font le tahajjud, certains passent leur temps dans des assises interdites et des actes coupables. C’est en effet la perte la plus grande. Nous demandons à Allah Sa protection.

Donc, s’engager dans ces derniers jours signifie entrer dans le profit des actes pieux dans ce qui reste du mois. Parmi les choses malheureuses est de voir que certaines personnes excellent dans les actions pieuses, comme la prière et la récitation du Qur’an, dans la première partie du mois, mais alors les signes de la fatigue et la lassitude apparaissent sur eux, particulièrement quand les dix derniers jours de Ramadan arrivent.

Et ceci malgré le fait que ces dix derniers jours possèdent une position plus grande que les premiers. Ainsi, il faut persévérer dans l’effort et la lutte et augmenter son adoration quand la fin du mois arrive. Et nous devons garder à l’esprit que les actions d’une personne ne valent que par leur fin


Ce que l’on ne doit PAS faire durant cette nuit

Quant aux « Bid`as » (innovations religieuses), elles ne sont pas autorisées ni pendant le Ramadan ni en aucun autre mois de l’année.

A cet égard, il fut authentiquement prouvé que le Messager d’Allah, Salla Allahou `Alaihi wa Sallam, dit :

Quiconque introduit une innovation en matière de religion, verra son acte rejeté 

et dans une autre narration :

Quiconque accomplit un acte sans être conforme à la Sunna, son acte sera rejeté 

Ceci dit, les célébrations organisées lors de certaines nuits de Ramadan ne reposent sur aucun fondement et vont ainsi à l’encontre de la Sunna de Mohammad, Salla Allahou `Alaihi wa Sallam ; or, les pires des choses sont les innovations religieuses.

Soiree-nuit-du-destin

 

Et voilà c’est terminé El hamdoulilah ! Qu’Allah vous récompense en bien.

(Si il y a une faute dans mon article, n’hésitez pas à me contacter)

Laisser un commentaire